La France a toujours été un haut lieu de la photographie, nous avons produit de nombreux photographes qui ont su par leur créativité renouveler cet art. Découvrons ou redécouvrons ces artistes, qu’ils soient photographe de mode, de rue, photojournaliste ou encore photographe aérien, ils méritent tous leur célébrité.

Henri Cartier-Bresson

Considéré par beaucoup comme une figure mythique de la photographie du XXème siècle, Henri Cartier-Bresson est né en 1908 et mort en 2004. Sa longue carrière lui permit d’immortaliser les grands évènements de son siècle : de la libération de Paris, à la lassitude de Gandhi quelques heures avant son assassinat en passant par l’avènement des communistes chinois. Maître incontesté de la photographie de rue, ses photos prises dans le vif de l’action n’étaient jamais recadrées au tirage. Il co-fonda en 1974, avec cinq autres photographes, l’agence coopérative Magnum Photos.

Robert Doisneau

Un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste française, Robert Doisneau est également l’un des plus populaires d’après-guerre. Plus « pêcheur d’images » que « chasseur », il est particulièrement célèbre pour ses clichés en noir et blanc de la vie quotidienne du petit peuple de Paris, particulièrement les enfants. Certaines de ses photos telles que « Le Baiser de l’hôtel de ville » firent le tour du monde.

Nicéphore Niepce

Son nom vous est peut-être inconnu mais c’est pourtant à lui que l’on doit la première photographie. Né en 1765 en Bourgogne, Joseph Nicéphore Niepce, ingénieur de formation, invente le procédé héliographique, précurseur de la photographie, en 1824. Il prend sa première photo dès 1816, mais il faudra attendre 1827 pour qu’il arrive à fixer l’image sur un négatif. Cette photographie intitulée « Point de vue du Gras » est le plus ancien cliché conservé.

Yann Arthus-Bertrand

Photographe de talent, personnage médiatique et militant écologique, Yann Arthus-Bertrand est surtout reconnu pour ses photographies aériennes, un hymne à la terre et à la nature. Passionné par les animaux, sa carrière de photographe débute au Kenya en 1976 alors qu’il étudie le comportement des lions, en les photographiant quotidiennement et qu’il devient en parallèle pilote de montgolfière. C’est à ce moment-là qu’il découvre le potentiel de la photographie aérienne. En 1994, en parrainage avec l’UNESCO il commence son projet le plus connu : « La Terre vue du ciel ».

Soazig de la Moissonière

Souvent comparée à Pete Souza, le célèbre photographe de Barack Obama, Soazig de la Moissonière s’est rendue célèbre du grand public en immortalisant la campagne d’Emmanuel Macron puis en réalisant le portrait officiel du 25ème président de la Vème République. Avant de devenir celle qui photographiera les coulisses de sa campagne, elle fut photographe de rue, s’attardant sur les expressions des gens particulièrement dans les transports.

Marc Riboud

Célèbre pour de nombreuses photos dont celle de la « Jeune fille à la fleur » prise en 1967 lors d’une manifestation anti-guerre du Vietnam à Washington, cet ancien membre de l’agence Magnum Photos parcouru le monde et notamment l’Asie pour prendre des clichés des événements du siècle dernier.

Jean-Marie Périer

Photographe des stars des années yéyé, Jean-Marie Pillu de son vrai nom est le fils non reconnu d’Henri Salvador. Sa position pour le magazine Salut les copains dans les années 1960 lui permit de photographier les plus grands tels que Bob Dylan et les Beatles.

Brassaï

Surnommé le poète de la nuit, ce photographe hongrois naturalisé français arpente sa ville d’adoption, Paris, la nuit à la recherche de clichés sur la vie nocturne et de graffitis. Ami des plus grands artistes de l’époque, il eut l’occasion de photographier Salvador Dali, Pablo Picasso, Henri Matisse et bien d’autres.

Guy Bourdin

Considéré aux côtés d’Helmut Newton, comme le photographe de mode le plus talentueux de son temps, Guy Bourdin a alimenté pendant des dizaines d’années les pages de Vogue avec des photos hyper-féminines, saturées et provocantes.

Willy Ronis

Moins connu que Robert Doisneau, Willy Ronis est cependant un représentant important de l’école humaniste qu’il définit comme « le regard du photographe qui aime l’être humain ». Sa photo la plus célèbre est sans doute celle des « Amoureux de la Bastille » prise en 1957.

En bonus, Massoud Hossaini

Bien qu’Afghan, nous avons souhaité l’inclure dans notre liste car ce jeune photographe de l’Agence France-Presse a permis en 2012 à l’AFP de gagner son premier prix Pulitzer dans la catégorie « Photo Breaking News » pour sa photo représentant une petite fille pleurant de peur après un attentat suicide à Kaboul.

 

Maintenant vous savez où aller chercher l’inspiration ! Pensez-vous à d’autres photographes français ? Faites-en nous part dans les commentaires.